gibiers wallons Index du Forum

gibiers wallons
Forum dédié aux échanges entre toutes les personnes concernées par le gibier, principalement wallon. Vous ne devriez pas trouver sur ce forum : des moralisateurs, des anti. ou des pro..., mais simplement des amoureux du gibier et de la nature.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La méthode colombophile de Georges Clerfeyt

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    gibiers wallons Index du Forum -> gibiers wallons -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charles
Créateur
Créateur

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2010
Messages: 5 314
Localisation: Maurage
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Facebook: http://www.facebook.
Point(s): 5 531
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 02:59 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant




Dans une prime jeunesse, j'ai été colombophile et cela a même duré plus de 20 ans...
J'ai eu comme maître à penser Monsieur Georges Clerfeyt de Braine-le-Comte qui a été un sage parmi les sages et un champion parmi les champions.
Voici en résumé ce que j'ai pu retenir de sa méthode :





La méthode colombophile de Georges Clerfeyt    
adoptée et adaptée par Charles du Bois d'Enghien    
   

  Georges Clerfeyt, décédé en 1995, a été un des meilleurs joueurs de grand demi-fond belge des années 1970 à 1990. Ses succès il les doit à ses achats aux colombiers Vanbruaene et Cattrysse, mais surtout à la rigueur de sa méthode. Je vais essayer de vous la résumer en quelques idées importantes.


   

  1. Idées et principes généraux


Pour réussir, il faut réunir impérieusement ces trois facteurs :

a) un bon pigeonnier :

Il doit être sec, orienté au soleil levant, aéré sans courant d’air, ne pas être surpeuplé et d'usage facile (entretien et constations).

b) des bons pigeons :

Ils doivent être solides, avoir une aile souple, un plumage soyeux, un regard vif.

Ils doivent être en parfaite santé.

c) une bonne méthode :

Elle doit être appliquée avec méticulosité et constance.

Elle doit tenir compte de l'emploi du temps du colombophile, de sa disponibilité, du type de concours joués, de l'élevage pratiqué...

2° Pour devenir champion, il faut en plus :

d) de la chance (surtout dans les accouplements)

e) un excellent sens de l'observation

f) de la patience

Quelques principes :

- On produit plus du bon à partir du bon, de l'excellent à partir de l'excellent.

- Un colombier qui grossit n'est pas un colombier qui grandit.

- Les vaccinations garantissent la saison.

- Les compensations physiologiques en élevage accentuent les défauts.

- Mieux vaut deux bonnes souches que quatre moyennes.

- L'hygiène est la meilleure amie du pigeon.

- Plus la distance de jeu augmente, meilleur est le pigeon, moins bon peut être le colombophile.

- A chaque colombophile sa spécialité de jeu.

- En colombophilie, on trouve ses vrais amis hors de son rayon.

- L'argent aide en colombophilie, mais ne suffit pas.

- La durée du séjour en panier est toujours trop longue.

- Les bons colombophiles sont au pigeonnier pas au café.

- Le jeu de pigeons est un jeu d'argent.

- Pendant son année de naissance un jeune doit déjà montrer ses qualités.

- Un bon jeune au naturel, ne devient pas forcément un bon veuf.

- Les jeunes d'hiver se trient plus facilement.

- Un même couple de producteur n'élève sainement que 8 jeunes par an.

- Le panier reste le meilleur trieur.

- L'état des fientes est le baromètre de la santé du pigeon.

- Un bon jeune ne devient pas forcément un bon vieux, un mauvais jeune devient souvent un mauvais vieux.

- L'état de fraîcheur d'un pigeon au retour du concours est un signe plus important que le prix réalisé.

- Il faut donner le sens de la ligne de vol aux pigeonneaux.

- L'exercice quotidien évite l'embonpoint.

- La durée d'une volée n'est pas forcément signe de forme.

- En vitesse le samedi, il faut nourrir avec le dos de la cuillère.

- Jamais rien dans l'eau de boisson les deux derniers jours avant l'enlogement.

- Les marchands de drogues ne pensent qu'à eux.

- Rusticité est gage de longévité.

- L'automédication n'est bonne ni chez l'homme, ni chez le pigeon.

- Chaque année, il convient de changer ses couples.

- Un pigeon moyen motivé bat un crack fatigué.

- Seuls les prix simples ont de la valeur.

- 70 % de prix dont 50 % de prix par 10 : pour le triage en fin de saison !

- Le secret en colombophilie, c'est qu'il n'y a pas de secret.

2. Méthode au fil de la saison



a) L'élevage d'hiver :

La première tournée (éleveurs et voyageurs (juniors))

Les sexes sont séparés depuis fin septembre.

Les veufs et les producteurs ont pris possession de leurs casiers.

Les femelles sont dans le pigeonnier des jeunes et font une volée 1 jour sur deux. Elles sont placées en volière 3 semaines avant les accouplements.

(Mélange mue à volonté pour tous - vitamines liquides et levure de bière sur les graines 1 x par semaine - liberté complète pour les veufs : 1 jour sur deux)

Visite de contrôle chez le vétérinaire début novembre.

Accouplement : vers le 1 décembre : placer la femelle dans la moitié du casier en fin d'après-midi, permettre le rapprochement le lendemain matin.

Traiter éventuellement contre les vers après la ponte des deux oeufs.

Nourriture : Mélange élevage à partir de 15 jours avant l'accouplement, plus léger sur le couvage. Quelques jours avant l'accouplement, ajouter de l'huile de germe de blé sur les graines et quelques petites graines (chanvre, millet,...).

Après la naissance des jeunes ajouter des granulés protidiques au mélange élevage en n'oubliant pas 1 x par semaine des vitamines liquides dans l'eau de boisson.

Grit rouge et mélangé, ainsi que poudre minéralisée (à renouveler tous les deux jours) à volonté à la disposition des éleveurs.

Soins : 3 à 4 jours après l'accouplement placer les plateaux dans les casiers et le lendemain mettre par terre de la paille et des tiges de tabac (longues) à la disposition des pigeons. Il est utile de mettre un peu de blanc de pigeonnier en dessous du plateau et un journal pour capter l'humidité éventuelle.

Il est important de noter les dates de ponte du premier oeuf des pigeons.

Il est conseillé de mirer les oeufs 5 à 6 jours après le début du couvage, afin de vérifier s'ils sont fécondés.

1 à 2 jours avant les naissances (19 jours après le 1er oeuf) on peut placer un peu de foin dans les plateaux.

A partir du 6e jour après la naissance, il est utile de vérifier matin et soir l'opportunité de baguer les pigeonneaux, certaines races ayant des pattes plus développées que d'autres. (Ne pas oublier de noter les numéros de bagues)

Un nettoyage matin et soir des fientes autours des plateaux est indispensable à partir de la deuxième semaine des jeunes (cela favorise en plus le contact entre le colombophile et ses futurs "cracks").

On peut éliminer sans aucun regret le jeune qui "pousserait" moins bien que son compagnon de plateau (attendre quand même 10 jours pour juger)

Lorsqu'on élève avec les futurs juniors, il est prudent de les retirer du colombier vers le 15e jour et de laisser gaver le(s) jeune(s) par la femelle seule. Cette précaution évite une seconde chasse au nid et donc de précipiter la mue en fin de saison sportive.

Les éleveurs peuvent évidemment élever à deux leurs jeunes.

Entre le 23e et 25e jour, les jeunes peuvent être sevrés, mais on peut déjà les placer au sol sur de la paille dans le colombier de jeunes, vers le 20e jour en prenant soin de laisser les femelles avec eux.

Au début le bac placé au sol est toujours plein de mélange d'élevage (avec maïs).

Après une semaine, il faut commencer à habituer les jeunes à manger après un coup de sifflet.

Au début, il faut être très calme et doux avec les pigeonneaux, ne pas les brusquer, les prendre souvent en mains, mais avec douceur.

Quand ils commencent à peine à voler, il faut le plus vite possible les placer dans le spoutnik, ou sur la planche d'envol à l'extérieur afin des les habituer à l'environnement extérieur. (Faire à ce moment très attention aux chats).

Entretien du colombier : Les colombiers sont nettoyés à fond chaque matin, et une fois par semaine (le samedi), le sol est balayé par la flamme d'un chalumeau cela tue ainsi les éventuels oeufs de vers, et les oocystes de coccidies.

En période d'élevage hivernal, il est parfois judicieux de placer du couvre-sol (Natural) sur le plancher du pigeonnier, pour garantir un assèchement parfait du sol et ainsi éviter les risques de coccidiose ou d'infestation par les vers.

Les fontaines sont nettoyées et désinfectées à l'aide d'eau de Javel, une fois par semaine.

La deuxième tournée (éleveurs)

Entre le 20e et 30e jour après la naissance des premiers jeunes les femelles des éleveurs vont répondre c'est à dire pour un premier accouplement le 1 décembre, le premier oeuf de la deuxième tournée sera pondu entre le 25 et le 30 janvier.

Pour éviter un étalement des dates de ponte, certaines femelles pondant toujours plus rapidement que d'autres, il peut être utile d'enlever un jeune avec la femelle vers le 16ème jour, de le placer sur de la paille dans le colombier des jeunes et de laisser le mâle élever l'autre jusqu'au sevrage vers le 25ème jour.





La troisième tournée (éleveurs) et le deuxième accouplement des veufs

Pour obtenir quelques jeunes supplémentaires des meilleurs veufs, il est conseillé de raccoupler les veufs en même temps que les éleveurs vers le 15 mars.

Choisir cette date permet d'avoir des oeufs vers le 24 mars et de mettre les mâles au veuvage le 30 mars.

Quelques entraînements par beau temps peuvent donc se faire sur des oeufs, ce qui n'est pas plus mal.

Sur couvage, il est toujours conseiller de nourrir un peu plus légèrement pour éviter de la graisse inutile.

Le tableau en annexe I reprend quelques données avec les dates correspondantes d'accouplement, éclosion, sevrage.



b) Le veuvage

Par simplicité tous les voyageurs (vieux et juniors) sont mis au veuvage en même temps.

Lorsqu'un jeune (futur junior) en fin de saison prend un casier de veuvage, il y reste jusqu'à la fin de sa carrière sportive.

Pour éviter que les vieux ne s'approprient plus d'un casier, ils sont retirés des pigeonniers de veuvage pendant l'adduction des futurs juniors et leurs casiers sont fermés.

Cette façon de faire est aussi pratiquée pour les nouveaux pigeons placés dans la volière des reproducteurs.

Les femelles d'élevage, sauf si le couple ne produit que des sujets de grande valeur sportive et reproductive, changent de mâles chaque année, ce qui augmente les chances de trouver "le couple idéal".

Une consanguinité éloignée (grand-père/petite-fille; cousin/cousine) est pratiquée sur les cultures qui présentent peu de défauts physiques.

Les veufs effectuent deux volées par jour, les spoutniks étant fermés pendant la volée du soir (durée : environ pendant une heure).

Entre les volées et le soir, un rideau opaque empêche les pigeons de voir à l'extérieur et obscurcit légèrement le colombier des veufs.

La nourriture (un peu moins le matin) est toujours servie en période de veuvage, dans le casier, car ainsi les pigeons mangent toutes les graines.

En cas de fortes chaleurs un ventilateur extracteur force l'air vicié à s'évacuer.

Les femelles sont toujours montrées avant l'enlogement.

Au retour des concours, elles restent environ une demi-heure avec le mâle pour la vitesse et une heure pour les nationaux.

En cours de saison et pour des distances plus longues, le temps augmente.

Schéma d'alimentation pour les concours préparatoires en vitesse :

Les mélanges de graines spécialisé ( sport, mues, dépuratif, élevage,…) sont très souvent de bonne qualité : l’équilibre entre les légumineuses, les graines protéiniques et glucidiques est très similaire quelque soit la marque. Il est important de les stocker dans un endroit sec et d’éviter les poussières (au besoin tamiser les graines)

Le jour du retour du concours : ½ sports et ½ dépuratif

Le lendemain et jusqu'au mardi soir : dépuratif

Le mercredi : ½ dépuratif, ½ sport

Le jeudi : sport

Le vendredi : sport à volonté (le soir)

Le samedi : quelques petites graines jetées au sol , ¼ heure avant de montrer les femelles.

Le lundi toute la journée : tisane dépurative

Le mercredi toute la journée : vitamines liquides dans l'eau de boisson

Schéma d'alimentation pour les concours de demi-fond et fond

Le jour du retour du concours : ½ sport et ½ dépuratif

Le lendemain et jusqu'au mardi soir : dépuratif

du mercredi matin jusqu'au lundi de la semaine suivante : ½ dépuratif, ½ sport

Les mardis, mercredis et le jeudi (jour de l'enlogement) : sport

Le jour du retour du concours : électrolytes dans l'eau de boisson.

Le lundi toute la journée : tisane dépurative.

Le mardi précédent l'enlogement toute la journée : vitamines liquides dans l'eau de boisson.

En permanence, une gousse d'ail dans l'eau de boisson.

Les pigeonniers des veufs et des éleveurs sont nettoyés à fond une fois par jour le matin et avant la distribution au plancher des petites graines.

La volière des femelles est pourvue d'une grille et ne nécessite donc pas d'entretien quotidien.

Les pigeons disposent en permanence de Grit et de poudre minéralisée.

L'eau des fontaines est renouvelée chaque matin et les abreuvoirs nettoyés à l'eau de Javel chaque semaine.

Les vaccinations et préventions des maladies

Tous les pigeons (éleveurs, voyageurs, femelles) sont vaccinés contre la diphtérie au début février.

Tous les pigeons (éleveurs, voyageurs, femelles) sont vaccinés contre la paramyxovirose au début mars. (Vaccination obligatoire)

Aujourd’hui un vaccin mixte existe contre ces deux fléaux que sont la diphtérie et la paramixovirose

Tous les jeunes sont vaccinés contre la diphtérie quand ils ont environ 2 mois et contre la paramyxovirose 15 jours plus tard.

Vers la mi-mai une injection contre le coryza à tous les veufs si nécessaire, avec un rappel fin juin.

Au début de chaque couvage (éleveurs) un traitement préventif contre la coccidiose et la trichomoniase.

Pour les veufs et les femelles un traitement préventif contre la coccidiose 1 à 3 x par saison (et systématiquement toutes les trois semaines contre la trichomoniase.

En cas de coups dans l'oeil, ou d'inflammation des paupières : gouttes antibiotiques ophtalmo-nasales.

Après avis médical, il peut être envisagé de traiter et vacciner contre la paratyphose (salmonelles).

Poudre reminéralisante

A commander chez votre pharmacien

En cours de saison, en cas de concours très dur , saupoudrer les graines préalablement humidifiées, soit avec de l'huile d'ail, soit de l'huile de germe de blé :

Phosphate tricalcique : 300 grs (30%)

Phosphate bicalcique : 200 grs (20%)

Carbonate de calcium : 150 grs (15%)

Glucose : 100 grs (10%)

Acide ascorbique : 75 grs (7,5%)

Chlorure de sodium : 75 grs (7,5%)

Hydroxyde de magnésium : 50 grs (5 %)

Bioxyde de manganèse : 50 grs (5 %)

Vanilline : 3 grs

Petites graines

Composition : Colza : 1500 grs

Chanvre : 5000 grs

Millet rond blanc : 1500 grs

Dari : 2000 grs



c) Le jeu des pigeonneaux

Les pigeonneaux des deux premières tournées (+/- 80 jeunes) sont placés dans deux pigeonniers contigus avec une porte coulissante ouverte en permanence.

Les entraînements commencent lorsque les jeunes atteignent environ 3 mois.

Les lâchers se font toujours ensemble ou par panier.

D'abord au cimetière de Bray (2 kms) (2 x), ensuite à Estinnes-au-Val (5 kms)(2 x)

le troisième lâcher se fait à Haulchin (10 kms)sur la route de Givry, le dernier lâcher se fait près de la frontière française à Goegnies-Chaussée (17 kms).

De préférence les entraînements se font en fin de matinée, en tout cas jamais après 14 heures 30.

Pour la reconnaître plus facilement chaque tournée de jeunes reçoit une bague-adresse de couleur différente.

Les jeunes sont joués sur planchettes les premiers St-Quentin, lorsqu'ils arrivent à Noyon, les sexes sont séparés le mardi soir, ils effectuent alors des volées séparées, le matin et le soir.

Le samedi, une heure avant l'enlogement, la porte coulissante est ouverte et quelques brins de paille sont jetés sur le sol.

Après 5 à 6 semaines de jeu au semi-veuvage, les couples peuvent se former, des plateaux sont d'ailleurs placés dans le colombier.

Les jeunes des tournées suivantes sont joués uniquement sur planchettes.

En vitesse les jeunes ne reçoivent que quelques petites graines une heure et demi avant l'enlogement.

Dans les nationaux, les jeunes (et les veufs) partent toujours après avoir mangé et bu à volonté.

Les femelles sont jouées aussi environ 6 fois en vitesse, arrêtées un mois, puis les meilleures sont engagées dans les nationaux : Bourges, Argenton et éventuellement La Souterraine.

Les femelles des deux premières tournées sont triées après avoir au moins fait prix dans un concours national. Les autres sont sélectionnées en fonction de leurs prix en vitesse et sur base de l'origine.

Les mâles sont joués en vitesse entre 8 et 10 fois.

Les mâles ne sont en principe pas joués dans les nationaux. Seuls certains de bonne origine et ne s'étant pas encore "montrés" en vitesse sont testés sur Bourges ou Argenton.

Dans les nationaux les jeunes femelles (et les mâles) sont toujours joués sur une position de nid adaptée : surcouvage, fin de couvaison (oeufs piqués), petits jeunes pour les femelles; chasse au nid ou jeunes à grains pour les mâles.



d) Quelques "trucs" naturels :

Pour augmenter la motivation des veufs, quand la forme baisse :

une cuillère à soupe d'huile de germe de blé par kg de mélange sport 2 à 3 fois par semaine. (Pas la veille de l'enlogement)

Pour faire tomber le duvet après l'hiver : (mars)

Garder l'eau de cuisson de pommes de terre et après refroidissement donner cette eau comme boisson pendant 4 jours. Arrêter 4 jours et recommencer 4 jours. On peut ajouter à cette eau 1 cuillère à soupe de miel par litre pour apporter des calories supplémentaires.

Pour purifier l'organisme des veufs après l'hiver :

Une fois par an , avant le début des entraînements des veufs (début mars), donner comme boisson : 6 litres de lait battu - une fois le lait chaud, incorporer petit à petit , tout en tournant, 100 grammes de teinture d'iode.

Pour favoriser la mue :

a) Après la mue de la 7e plume : pendant quelques jours , une cuillère à café par litre d'eau de LUGOL à 5 % d'iode. (Eau iodurée)

Cette eau iodurée peut aussi servir quelques jours après le sevrage des jeunes.

b) 4 à 5 jours par mois ajouter :

1 cuillère à café d'huile de foie de morue et une cuillère à café de soufre lavé par 3 kg de mélange mue.

Pour éliminer les toxines (diurétique) :

a) Poudre saline : bicarbonate de soude

(4 sels) phosphate de soude

citrate de soude

sulfate de soude

1 cuillère à café pour 2 litre d'eau le lundi matin en période de concours (2 x/mois)

et en période de repos pendant 4 jours consécutifs.

b) Tisane dépurative du lundi (dans le commerce)

Faire infuser le dimanche soir et donner comme eau de boisson le lundi toute la journée. (Ne pas donner en même temps que la poudre saline)

c) Tisane dépurative des 6 racines à donner fin de l'hiver :

Racines de gentiane, de patience, de chicorée sauvage, de bardane, de salsepareille et de pissenlit (à acheter déjà réduite en poudre)

Dose en partie égales : 2 cuillères à soupe du mélange dans 2 litres d'eau. Faire bouillir pendant 15 à 20 minutes, filtrer, laisser refroidir et donner comme unique boisson pendant 5 à 6 jours.

d) Sel de Carlsbad : tous les 15 jours à ajouter dans la tisane dépurative : 1 cuillère à café par litre de thé.

Pour mettre en forme les veufs :

1) Donner des bains d'eau mentholée pendant quelques jours :

200 grs feuilles de menthe séchées sur 2 litres d'eau, faire bouillir 15 à 20 minutes, laisser refroidir, retirer les feuilles de menthe et ajouter 8 à 10 litres d'eau.

2) Faire infuser 10 clous de girofle sur 2 litres d'eau bouillante pendant 15 à 20 minutes, laisser refroidir et donner à boire pendant quelques jours.

3) Donner 1 cuillère à soupe pour 2 litres d'eau de boisson pendant quelques jours de cette préparation mise en forme :

extrait fluide de fenouil : 20 g

extrait fluide de fenugrec : 10 g

extrait fluide d'angélique : 50 g

extrait fluide de sauge : 10 g

extrait fluide de menthe : 50 g

glycérine : 10 g

glucose : 50 g

Pour éviter les "becs ouverts" en cas de fortes chaleurs :

Le mardi et le mercredi : éplucher et couper en fins morceaux 2 gros oignons, laisser bouillir dans 3 à 4 litres d'eau pendant 15 à 20 minutes. Filtrer et laisser refroidir. Donner comme unique boisson.

Pour favoriser les rentrées :

Mettre sur la planche intérieure du pigeonnier quelques gouttes du mélange en parties égales d'essence d'anis et de cumin.

Toujours placer quelques graines de chanvre et de Dari dans les nichettes des pigeons, que ce soit lors des rentrées de volées, d'entraînements ou de concours.

Vermifuge :

Faire bouillir 2 litres d'eau pendant 15 à 20 minutes avec 2 têtes d'ail épluchées et coupées en morceaux, plus 25 g de thym , 25 g de tanaisie et 25 g de chiendent - laisser refroidir, filtrer et mettre en bouteille.

1 cuillère à soupe de ce liquide par litre d'eau pendant 8 jours.

(J’ai un ami, qui laisse en permanence une gousse d’ail épluchée dans l’eau de ses fontaines)

En cas de gale déplumante :

Badigeonner le cou des pigeons atteints avec une spécialité vendue en pharmacie ou sur avis du vétérinaire.

;-)
Charles

_________________
Si lè d'jin qui diste du mau d'mi saven't çou d'ji pinse dè yeuse : y d'in dir'nt sûr bramint d'pus !
Façon, d’jai toudi faît, l’mi-temps à m’môde, éy l’reste à m' n'’idée. Very Happy


Dernière édition par Charles le Jeu 5 Juil 2012, 07:04 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 02:59 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
polux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 228
Localisation: Hainaut
Masculin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre
Point(s): 249
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 05:30 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

Je connaissais Monsieur Clerfeyt de réputation.
Belle méthode et très intéressante
Je soigne et je préserve mes volailles avec les 'trucs naturels' plus ou moins de la même façon.


Revenir en haut
Charles
Créateur
Créateur

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2010
Messages: 5 314
Localisation: Maurage
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Facebook: http://www.facebook.
Point(s): 5 531
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 07:02 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

polux a écrit:
Je connaissais Monsieur Clerfeyt de réputation. Belle méthode et très intéressanteJe soigne et je préserve mes volailles avec les 'trucs naturels' plus ou moins de la même façon.




Rien de tel pour maintenir un élevage sain et rustique : des produits naturels (alimentation et soins) et une sélection sur les animaux les plus robustes.

Concernant Georges, j'ai même eu la chance d'être un de ses amis.

Je jouais à l'époque en vitesse à Braine-le-Comte et selon les étapes en demi-fond et en fond soit à Soignies, soit à Marche-lez-Ecaussinnes.
Quelles différences actuellement dans le sport colombophile ! Crying or Very sad
J'ai gardé des contacts avec deux ou trois amateurs et tout se perd : ils ne constatent même plus leurs pigeons, tout se fait par voie informatique... Mad
C'était une de mes grandes passions d'être à attendre mes pigeons, de les faire rentrer au colombier, de leur enlever délicatement la bague en caoutchouc et d'appuyer sur mon constateur...

Voici d'ailleurs une photo d'environ 1/3 des constateurs que j'ai gardés et collectionnés, ils sont toujours à la maison.



Wink
Charles
_________________
Si lè d'jin qui diste du mau d'mi saven't çou d'ji pinse dè yeuse : y d'in dir'nt sûr bramint d'pus !
Façon, d’jai toudi faît, l’mi-temps à m’môde, éy l’reste à m' n'’idée. Very Happy


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
polux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 228
Localisation: Hainaut
Masculin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre
Point(s): 249
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 07:13 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

   Wouah  quelle collection...


Revenir en haut
Charles
Créateur
Créateur

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2010
Messages: 5 314
Localisation: Maurage
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Facebook: http://www.facebook.
Point(s): 5 531
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 07:19 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

polux a écrit:
   Wouah  quelle collection...

Et encore... je crois que je dois en avoir plus de 250... Embarassed ... un vrai malade !!!

Laughing
Charles
_________________
Si lè d'jin qui diste du mau d'mi saven't çou d'ji pinse dè yeuse : y d'in dir'nt sûr bramint d'pus !
Façon, d’jai toudi faît, l’mi-temps à m’môde, éy l’reste à m' n'’idée. Very Happy


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jpex
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1 812
Localisation: Bruxelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 1 921
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 08:32 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

Belle collection .... Ce n est pas demain que tu pourras habiter en appartement avec tout ça et je pense que ca ne doit pas être ton seul hobbie. 
_________________
Breton expatrié et bien content


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Charles
Créateur
Créateur

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2010
Messages: 5 314
Localisation: Maurage
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Facebook: http://www.facebook.
Point(s): 5 531
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 09:00 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt Répondre en citant

jpex a écrit:
Belle collection .... Ce n est pas demain que tu pourras habiter en appartement avec tout ça et je pense que ca ne doit pas être ton seul hobbie. 



Je pense sincèrement être potentiellement un candidat invité "champion du monde" à un diner de cons. Laughing


http://www.youtube.com/watch?v=4KazXRcB3uU

Mr. Green
Charles
_________________
Si lè d'jin qui diste du mau d'mi saven't çou d'ji pinse dè yeuse : y d'in dir'nt sûr bramint d'pus !
Façon, d’jai toudi faît, l’mi-temps à m’môde, éy l’reste à m' n'’idée. Very Happy


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:27 pm    Sujet du message: La méthode colombophile de Georges Clerfeyt

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    gibiers wallons Index du Forum -> gibiers wallons -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com